War Game - One Shot ~~ Alianka

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Messages : 418

Localisation : Près du pouvoir
Côté coeur : Le Lion de Feu

Activité/Profession (du personnage) : Dirigeante de la Cité
avatar
Alianka De Nephthys
Grande Conseillère de la Cité
Ancienne ; Longue-Vie
MessageSujet: War Game - One Shot ~~ Alianka   Mer 12 Avr - 22:16


La nuit glissait lentement sur la cité. Ses lumières éclairaient les rues et les avenues et elles se reflétaient avec délicatesse sur le dôme au-dessus de nous, comme une maitresse en mal de son amant qu’elle ne pouvait retrouver qu’au moment où le soleil s’endormait. De mon bureau situé dans les derniers étages de la tour gouvernementale, j’observais avec plaisir ce tableau. Il m’apaisait. J’en avais besoin depuis l’affrontement de la plus terrible de mes épreuves personnelle que je vivais. Ma main posé sur la baie vitrée, je dessinais sur le verre les formes impressionnantes d’Asaria, caressant avec admiration cet enfant que nous avions fondé pour nous mettre à l’abri et nous donner le moyen d’exister encore et encore, Nous la race Supérieure. J’avais été sur le point de détruire le joyau des Anciens, de notre pouvoir, il y a peu sous l’emprise de mes émotions et la révélation d’une blessure encore ouverte même après autant d’années. Je refermai ma main sur la vitre et la douleur toujours trop vive et trop présente se matérialisa. La glace se forma lentement sur la baie vitrée et je retirai à temps ma main pour écarter une catastrophe. La dernière fois Tomas était présent et la maitrise du temps qu’il possédait nous avait permis, surtout à moi, d’éviter  la destruction du bâtiment et de toutes les personnes présentes. Comment mon fils avait-il vécu aux balles de l’Assassin ? J’avais vu son corps étendu sur la table de la morgue, en compagnie de Grégory sous l’œil expert de celle qui lui avait ôté la vie. C’était lui, son corps meurtri, sans vie. Nous avions été trois à l’identifier. Que s’était-il donc passé après notre départ de la morgue ? Je ne le saurai peut-être jamais.  La mort de son propre enfant est une notion horrible que j’avais enfouie sous le  givre. J’y étais arrivée avec la plus grande détermination pour ne jamais montrer à qui que ce soit ma plus grande faiblesse. Face à Tomas, j’avais échoué. Il avait touché un point sensible parce qu’il n’avait pas eu toutes les données entre les mains. Il pensait que j’avais protégé mon fils, la chair de ma chair … alors qu’au contraire, j’avais appliqué sur lui la Loi « implacable » de la Grande Conseillère. Comment un homme pouvait-il aimer une matricide ? Je n’avais pas osé lire dans son esprit et je ne le ferai jamais. Il y a des secrets qu’on doit laisser à l’autre.

Ce soir, j’étais seule. Le Lion de Feu avait ses obligations de Général et la Milice était son diamant qu’il façonnait et polissait au grès de ses envies, pour la grandeur d’Asaria, sa puissance et sa beauté.  Un reflet s’esquissa sur la vitre et le visage de mon fils m’apparut. Je reculai vivement en me retournant pour voir ma secrétaire particulière, Marissa se tenir sur le pas de la porte de mon bureau. Elle découvrit mon affolement gravé dans mes yeux et mes gestes et elle s’excusa en balbutiant quelques mots.

- Madame, je suis navrée de vous avoir fait aussi peur. Votre porte était entre-ouvert, j’ai frappé, mais vous ne m’avez pas entendu.

- Ne … Ne vous inquiétez pas. Vous m’avez surprise. N’ayez aucune inquiétude. J’étais perdue dans mes pensées. Il commence à se faire tard Marissa, vous pouvez rentrer chez vous.

- Merci Madame, mais je voulais juste vous annoncer que Monsieur Franklin Richards est là. Il s’occupe de la salle de contrôle de la tour et il voudrait s’entretenir avec vous quelques minutes.

- Oui, je sais qui est ce Monsieur. Bien, faites- le entrer.

Franklin Richards était un Asarien âgé d‘une quarantaine d’années, autrement dit, il faisait partie de la nouvelle génération prometteuse qui nous succéderait. Imposant de par sa large carrure e ses cheveux blonds, il fit un pas sur le côté pour apparaitre à côté de ma secrétaire, dans sa blouse blanche et son badge de haute sécurité qui pendait autour de son cou grâce à un long cordon en tissu rigide.

- Madame la Grande Conseillère, veuillez m’excusez de cette demande d’entrevue aussi tard, mais j’aimerai vous montrez des vidéos de surveillance. La salle de contrôle de la Tour couvre tous les dômes comme vous le savez et vous expliquez tout cela n’aurait aucune utilité. Je souhaiterai que vous m’accompagniez dans la salle.

Avant que je ne puisse dire quelque chose une autre silhouette se découpa derrière le responsable de la salle de contrôle. C’était mon garde du corps attitré qui m’avait été désigné par Tomas depuis qu’il savait le retour de mon fils dans ma vie. Ses ordres, il ne les tenait pas de moi, mais du Lion de Feu.

- Madame La Grande Conseillère, avant de vous rendre dans la salle de contrôle, je vais demander à mes hommes de vérifier sa sécurité !

Franklin Richards se retourna vers mon garde du corps, irrité par un tel acte.

- Monsieur ! Ma salle de contrôle est sécurisée ! J’y passe des heures  et  …

- Monsieur Richards, j’ai des ordres qui me viennent du Ministre de la sécurité, le Général Van Brënner. Ma mission, c’est de protéger la Grande Conseillère. Je vous prie de ranger votre fierté.

- Messieurs, s’il vous plait ! Faites votre travail, assurez-vous que je puisse me déplacer jusqu’à la salle de contrôle avec Monsieur Richards. Quant à vous, monsieur Richards, c’est le protocole et il s’applique à tout le monde.

Ce cher homme s’inclina devant moi tandis que mon garde du corps donnait des ordres dans sa radio. Il ne me quitterait pas d’une semelle comme lui avait bien indiquait Tomas.

- Monsieur Richards, cela  ne prendra que quelques minutes et après vous pourrez me montrer ce qui vous tient tant à cœur.

Quelques minutes plus tard, mon garde du corps m’invita à le suivre et je sortis en compagnie de l’Asarien jusqu’à l’immense salle de contrôle que je redécouvris avec plaisir. Quelques autres employés étaient devant leurs écrans et se levèrent pour me saluer à mon arrivée.


SALLE DE CONTROLE /SURVEILLANCE

20h22

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Je laissai Monsieur richards pianoter sur le clavier de son ordinateur.

- Je vous en prie Madame, regardez l’écran géant. Voici ce que nos vidéos ont filmé à 20h00 précises.

Je me positionnai face à l’immense écran et des séquences défilèrent devant mes yeux. J’avais reconnu le quartier du bidonville. Des blindés, des véhicules de la Milice, de toute sorte se dirigeaient vers la sortie du dôme en direction des Terres Sauvages. Mon sourire se dessina sur mes lippes  vermeilles en m’imaginant l’homme que j’aimais et qui m’aimait malgré mes erreurs, mes failles et le monstre que j’étais …




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

War Game - One Shot ~~ Alianka

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [Seinen] No Game No Life !
» 01. Spy Game in McKinley High [CLOS]
» Eyeshield 21 saison 2 Sur Game One en mai
» Game of Thrones
» Segment Triple H , Undertaker , Dead Game !

Asaria : Le monde de la Prophétie ::  :: La Tour Gouvernementale-