" Trouble will find you, no matter where you go" - Léo'

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Messages : 14

Côté coeur : célibataire

Activité/Profession (du personnage) : mercenaire (spécialisée dans le vol)
avatar
Eléonora A. Van Elderen
Asarienne, 2e Génération
MessageSujet: " Trouble will find you, no matter where you go" - Léo'    Lun 1 Mai - 0:52


  


  
Identité

  


  
Eléonora Van Elderen
feat : Willa Holland
    

  


  Prénom : Eléonora
  Nom : Van Elderen
  Surnom : Léo’ (ou Ellie pour sa famille, mais elle préfère Léo’)
  Nom de Code :
  Age : 32 ans
  Nature :{humain ou Asarien} Asarienne (deuxième génération)
  Orientation sexuelle : hétérosexuelle
  Métier : mercenaire spécialisée dans le vol et la recherche d’information
  Groupe : Asarien
  Date du SEER :{Uniquement pour les Anciens, A quel âge avez-vous reçu le SEER ? }
  Poste vacant / Scénario ? NON.

  


  



  
MORE

  



  CARACTÈRE : Curieuse Léo’ ne peut pas s’empêcher de fouiller à droite et à gauche, de tendre l’oreille, d’écouter, d’observer, de toute apprendre, de tout connaître - Pragmatique elle agit en fonction de ce qui est possible ou croit l’être, s’adaptant à la dure réalité et faisant avec du mieux qu’elle le peut - adore l’art sous toutes ses formes, c’est quelque chose qu’elle a de commun avec son frère et pour laquelle elle est capable de se battre. C’est également dans le seul cadre de l’art que, pour le moment, elle arrive à accorder un peu de considération et de respect aux humains - attachée à sa famille, peu importe ce qu’ils feront, elle sera là pour les aider et les épauler, même si elle ne suit pas forcément leurs idéaux - égoïste, rien ne compte en dehors de ce qui la touche personnellement ou ses proches - espiègle, elle aime s’amuser, elle aime jouer et peu paraître un peu immature à certains moments - joueuse, c’est un de ses gros défauts, elle est prête à n’importe quoi pour jouer à n’importe quel jeu qui existe et, surtout, gagner - C’est également pour cette raison qu’elle aime le challenge, ce qui est difficile lui apporte satisfaction une fois qu’elle l’a réussit… sinon, elle n’aura de cesse de continuer jusqu’à atteindre son but - cleptomane, elle ne peut pas s’empêcher de voler. Tout y passe, ce qui l’attire, ce qu’elle trouve beau, mais également tout ce qui lui passe par la main et qu’elle trouve amusant à prendre… même si elle ne le garde pas forcément et s’amuse souvent à le mettre à un endroit où son propriétaire va chercher longtemps avant de le trouver - têtue, quand elle a une idée en tête, il est difficile de l’arrêter - un peu enfant gâtée sur les bords, elle est la dernière d’une famille assez riche et a toujours eu tout ce dont elle avait besoin - hautaine, elle fait parti des Asariens et rien que pour ça, elle se sent supérieur aux humains, mais en plus, elle a la chance de faire partie, pas d’une famille les plus puissante de la cité, mais d’une famille riche et qui vit très bien, sans avoir peur de se retrouver un jour dans le besoin - discrète, elle sait se faire oublier, passer partout, être à l’affut de tout, écouter tout ce qui l’entoure - manipulatrice, elle n’hésite pas à employer tout les moyens qui sont bons pour arriver à ses fins - intelligente, elle sait réfléchir, se poser et réfléchir avant d’agir, en tout cas dans le cadre de ses missions - elle n’est pas moins colérique, elle peut entrer dans des colères noirs quand elle n’a pas ce qu’elle veut, quand on vient la contrarier. Dans ces moments, elle ne tient pas sa langue et peut lâcher des choses qu’elle regrettera plus tard. Ses colères sont aussi fortes que courtes - Enfin, elle est sans aucun doute fière, et ses colères éclatent souvent lorsque sa fierté est touchée


  PHYSIQUE : { Cette section est optionnelle. Si vous souhaitez la remplir, il vous faudra un minimum de 5 lignes }


  POUVOIRS ou CAPACITES :
  
memoria : c’est la capacité d’influer sur la mémoire. En plus de disposer d’une mémoire hors du commun qui lui permet de retenir tout ce qu’elle entend, voit et ressent, ce qui est très pratique dans le cadre de son travail et pour tricher aux jeux. Elle peut également voir la mémoire des autres, c'est une sorte de télépathie partielle, mais pour ça, il faut un contact avec la personne. Pour les humains, ça ne pose pas de problème. Par contre, pour les Asariens, c’est autre chose. Cependant, elle n'arrive pas à contrôler sa propre mémoire, et ce trop plein d'information a tendance à lui procurer des migraines plus ou moins violentes (des grosses migraines qui la cloue au lit environ tous les six mois). De plus, elle n'arrive pas encore à contrôler sa capacité à visionner la mémoire des autres, elle ne contrôle pas les souvenirs qu'elle arrive à voir et ne peux pas en voir beaucoup (pas plus de 2 pour le moment). Ce chiffre augmentera avec l'âge tout comme le fait que ses migraines vont diminuer en importance au fil des ans.

cartographie de l’espace : c’est la capacité, en fermant les yeux et en visualisant un endroit, d’en voir le plan mais aussi les personnes qui s’y trouvent. Seulement, elle doit avoir déjà visité le bâtiment ou l’endroit. Il n’est pas nécessaire qu’elle l’ai vu en entier, mais suffisamment pour que son cerveau puisse en déduire les pièces manquantes. Quant aux personnes, elles apparaissent sous forme de point, impossible à distinguer des uns des autres. En plus, encore une fois, comme tout pouvoir mental, elle ne peut pas l’utiliser sur les télépathes. De plus, elle doit avoir les yeux fermés pour visualiser ces plans, ces cartes de l’espace. Évidemment, sa maîtrise de ce pouvoir est encore imparfaite, elle ne peut pas établir de plan trop grand, ni de plans en 3D par exemple. Quand elle utilise trop son pouvoir elle perd pied avec la réalité et perd tout repère, elle est complètement égarée, incapable de se repérer dans l'espace (évidement, avec les années, elle pourra utiliser ce pouvoir de plus en plus longtemps voire, dans plusieurs dizaines d'années, voir les plans en 3D, etc.)

technopathie : Léo’ a la possibilité de contrôler les technologies à distance. Cela n’est possible que dans un rayon d’une dizaine de mètres autours d’elle. De plus, pour pouvoir utiliser son pouvoir, elle doit comprendre le fonctionnement de la technologie qu’elle veut manipuler. Cela lui demande également plus ou moins de concentration en fonction de la taille ou de la complexité de la technologie. Cela étant dit, ce pouvoir est très pratique dans le cadre de son « métier » pour passer inaperçue ou pouvoir voler sans déclencher les alarmes. Elle a cependant encore du mal à contrôler son pouvoir et ne peut pas tenir longtemps sa manipulation de la technologie (une dizaine de minutes), au risque d'en perdre le contrôle ou, si elle s'obstine, de créer une sorte de sur-tension dans les circuits et de faire exploser les technologies, ce qui peut se révéler dangereux pour elle et tout sauf discret.




  NOTES PARTICULIÈRES :
   ses parents sont morts en 2110 lors de l’attaque du Luxor - il ne restait alors plus que son grand frère, Edwyn, et sa grande soeur, Théa - Edwyn a hérité de tout, notamment du Multiplexe et de la grande maison familiale - Théa quant à elle devait reprendre la suite de leur mère en tant que grande scientifique de la Wright Corporation - Léo’ était la dernière, la plus jeune, ayant 7 ans de différence avec Théa et 15 avec Edwyn - comme elle n’allait ni reprendre la suite de son père ni celle de sa mère, on l’a entraîné pour qu’elle soit utile à la famille - pour ça, elle a commencé à suivre une formation d’espionne, ses parents pensants d’abord la faire intégrer la milice où ils espéraient qu’elle ait rapidement un bon grade, raison pour laquelle ils l’ont entraîné aussi tôt - c’est Léo’ qui a voulut prendre la voie du mercenariat, trouvant cela plus amusant - ses parents ont accepté parce que c’était tout aussi, voire plus bénéfique pour eux - Léo’ est donc allé aux côtés d’un maître où elle a apprit l’art du combat et du mercenariat - cependant, n’éprouve aucune envie de tuer et de devenir un assassin, même si elle a eu une formation de la part de son maître sur ce sujet - ce qu’elle veut, elle, c’est voler pour offrir aux plus offrants - elle a suivit l’enseignement de son maître de ses 18 à ses 30 ans - vient juste de commencer sa carrière en solo, n’a pas pu encore se faire un nom et regrette de ne pas pouvoir choisir ses contrats…. là, ça serait le pied - est plutôt en faveur de l’Etat en place mais sa soeur, Théa, lui a apprit à réviser son jugement - en effet, cette dernière a développé le don d’empathie - avec ce dernier, elle ne supportait plus le traitement des esclaves - Léo’ a aidé Théa durant cette période - elle se doute que cette dernière faisait partie des Pacificateurs, même si, pour leur propre bien, elle n’a jamais à en savoir plus sur le sujet - grâce à Théa, Léo’ prend un peu plus conscience des esclaves et des humains, mais ressent toujours la même supériorité vis-à-vis d’eux… elle fait des efforts que pour Théa - par contre, elle commence à prendre conscience du don de certains dans l’art et commence à encourager certains esclaves ou humains à le développer - Théa meurt en février 2112 suite à l’attentat perpétrée par la Rébellion à la Banque Centrale - Léo’ ne sait pas trop où se placer… après tout, toute sa famille est morte à cause des humains… mais elle sait que Théa était pour la paix - la mort de Théa a finalement fait se rapprocher Edwyn et Léo’ - ils sont d’ailleurs lié par une même passion pour l’art - développent de plus en plus de talents humains, se demandant même s’ils ne pourraient pas les faire jouer au Multiplexe - Léo’ a parlé à Edwyn du projet d’ouvrir un musée au Multiplexe qui lui tient à coeur…. à voir si ça peut se faire - Edwyn cherche à accroitre son pouvoir et celui de sa famille - pour cela, Léo’ l’aide comme elle le peut





  



  

BIOGRAPHY


  



Il faisait nuit lorsque l’incident se produisit. Je me souviens de tout…. de chaque petits détails de ce soir là. Enfin, de manière générale, je me souvenais de tout. C’est une part de mes pouvoirs… si manipuler la mémoire me demandait de l’énergie, en revanche, je pouvais emmagasiner une quantité phénoménale d’information. Ce n’était pas contrôlé, et à part m’infliger moi-même des amnésies, je ne voyais pas trop ce que je pouvais faire contre. Alors oui, je me souviens de tout. De la musique qui, soyons clair, était assez ringarde. De la décoration luxueuse au milieu de laquelle mes mains me démangeaient. Comment résister à tant de beauté ? Soyons clair, ce n’était pas dans mes habitudes. Mais non, je devais suivre les conversations ennuyeuses de tout ces grands noms qui m’entouraient. Et tout ça avec le sourire, s’il-vous-plait. Seulement, j’eu bien vite l’occasion de regretter cette ambiance. En effet, la fête avait été rapidement gâchée par une attaque. En quelques secondes, ça avait été la panique. Personne ne s’y attendait. Le verre explosé, le bruit, le mouvement de foule… En quelques secondes, tout était devenu flou, incompréhensible. Jusqu’à ce que le calme revienne. L’hébétement que nous éprouvions tous devant cet incident. Puis à nouveau la panique, les pleurs, les cris de tristesse. Les survivants venaient de découvrir les morts. Il y en avait tellement… Ce n’était peut-être pas une hécatombe mais c’était, indéniablement, un choc pour nous tous. Puis mon regard s’était focalisé sur des yeux que je ne connaissais que trop bien. Des yeux qui restaient ouverts. Pas un clignement, pas une lumière dans le regard. Des yeux morts. Ceux de ma mère. Je restais ainsi, la bouche entrouverte, ne réalisant pas ce qui se passait. Mais ma mère n’était pas seule. À ses côtés, avec le même regard éteint, se trouvait mon père. Je n’arrivais pas à bouger. Vraiment, j’étais tétanisée… c’était trop pour moi, bien trop. Je ne pouvais pas… je ne pouvais pas rester ainsi à les regarder. Je ne supportais pas de voir Théa, ma soeur, se précipiter vers eux, en larme, les serrant dans ses bras et pleurant, ou plutôt criant sa rage. Je n’imaginais même pas ce qu’elle devait ressentir à ce moment-là… j’avais toujours trouvé que son pouvoir d’empathie était plus une malédiction qu’autre chose. Mon frère, Edwin, la rejoignit bientôt. Imperturbable, bien sûr, comme toujours. Il était triste, bien sûr, ça se voyait, mais il ne perdait pas le contrôle. Il ne perdait jamais le contrôle. Et moi, j’étais toujours plantée là, en train d’observer ce portrait… parce que oui, c’était un portrait… un portrait auquel je ne voulais pas croire. Non, ce n’était pas possible…. Je sentis les larmes me monter aux yeux, avant de les laisser couler le long de mes joues alors que je comprenais que tout ça était vrai. Que ça s’était vraiment passé… Que nos parents qui avaient plus d’un siècle, qui avaient survécut à la « pluie de feu », venaient de mourir… Que nous étions orphelins.

***

Mes parents et moi… ce n’était pas forcément une relation extravertie, où l’on se montrait notre amour à grand renfort de geste. Non, tout était toujours dans le contrôle, même quand j’étais petite. Pas un câlin. Pas un bisous. Un jugement un peu sévère sur nos attitude à mes frères et soeurs et à moi. Mais en même temps, ils voulaient vraiment notre bien. Le meilleur pour nous et notre famille. Je n’ai jamais manqué de rien. Je n’ai jamais eu à me plaindre de quoi que ce soit. Certes, ils ont choisit ma voie dès ma naissance. Comme celle de mon frère qui allait prendre la suite de père à la tête de la société familiale et des actions qu’il gérait. Comme ma soeur qui allait suivre la voie de mère dans l’ingénierie de pointe. Comme eux, dès ma plus petite enfance, j’ai été élevée en fonction de la voie que m’avaient attribué mes parents. La voie militaire. Après tout, on en avait pas dans la famille. Et pour que je leur sois encore plus utile, ils avaient déjà prévu ma spécialisation : espionne. Parce que c’était toujours utile d’en avoir une dans la famille… on ne savait jamais ce qui allait se passer et je pourrais peut-être leur apporter des informations utiles… Sinon ? Eh bien je ferais une bonne carrière, je deviendrais gradée et je préserverais l’honneur de la famille. Alors oui, j’ai été formée dans ce cadre. Pas de place pour la pitié. Mais y en avait-il chez nous ? Entre nous, peut-être. Dans le cadre familiale, oui, nous avions tout le droit de laisser libre court à nos sentiments. La famille avant tout, voilà ce que l’on nous a dit dès le début. Mais pour le reste… il suffisait de voir le traitement infligé aux esclaves pour comprendre ce que je veux dire. Il n’était pas forcément pire que dans les autres familles asariennes… pas forcément meilleur non plus. Ils nous servaient…. de tout, peu importe nos envies. Et s’ils n’obéissaient pas assez rapidement… eh bien, il se prenaient une correction d’une violence extrême, qui laissait ses marques sur leur peau. Bien sûr, nous assistions à ça. Et sans broncher si on ne voulait pas subir une bonne correction, sûrement moins violente que celle des esclaves, mais suffisante pour qu’on n’ait pas envie d’en subir de nouvelles… Enfin, ça c’était pour Théa… elle avait toujours eu plus de mal avec ces traitements. Edwyn, lui, comme à son habitude, restait froid. Quant à moi… je prenais mes distances. Je ne les percevais pas comme des humains capable de ressentir quelque chose. Après tout, ils étaient traité pire que les animaux. Ils n’étaient pas comme nous… ils nous étaient inférieur en toute part… alors je n’en avais vraiment rien à faire de ce qui leur arrivait. Et puis… c’était tellement habituel que… au bout d’un moment, cela devenait normal. C’est Théa qui m’a appris à penser différemment. On avait sept ans d’écart… c’était beaucoup… et à la fois peu au vu du faible taux de natalité. Déjà, le fait que mes parents aient trois enfants avec aussi peu d’écart était impressionnant. Bref, quand Théa entra dans l’adolescence et découvrit ses nouveaux pouvoirs… j’avais environ sept ans. On avait toujours été proches, en partie parce que l’on était les deux dernières, deux filles, et qu’Edwyn… Eh bien il avait passé l’âge de jouer avec nous. Nous étions donc tout le temps ensemble. Alors j’étais là lorsqu’elle pris conscience de son pouvoir d’empathie. Lorsqu’elle me racontait, en larme, ce qu’elle avait ressentit lors des violences subies par les esclaves. Je l’écoutais… je l’écoutais et parce que c’était ma soeur, j’essayais de comprendre. Je n’en ai jamais parlé à mes parents ou à Edwyn parce que… nous savions comment ils allaient réagir. C’était impensable que l’on puisse, ne serait-ce qu’avoir ce genre d’interrogations, ce genre de compassion envers les esclaves. Et tous les jours, Théa me parlait en pleurant de tout ce qu’elle ressentait… Finalement, lorsqu’elle contrôla mieux son pouvoir, on trouva l’idée d’utiliser l’empathie de Théa sur les esclaves pendant leurs punitions. Utiliser l’empathie pour diminuer leurs souffrance, c’était ce qu’il y avait de mieux à faire, en tout cas du point de vue de Théa. Les esclaves, quant à eux, faisaient semblant d’avoir mal… et nous étaient reconnaissant. Au moins une bonne chose. C’était également là que je remarquais que la reconnaissance valait mille obéissance. Alors je laissais faire, j’étais gentille avec eux… pas par compassion mais par intérêt.

En même temps, je suivais les cours que tout Asarien devait suivre, avec une éducation plus ciblée de la part de mes parents sur l’espionnage. Je grandis peu à peu dans cette ambiance, jusqu’à découvrir mes pouvoirs. Ah comme je les ai aimés ! J’avais tellement peur de tomber sur un don, non inutile mais bien embêtant, comme l’empathie de Théa. Non, les miens étaient plus qu’utile, surtout au vu de ma formation. Dès que mon pouvoir de mémoria s’était activé, je m’étais mise à suivre le plus de conférences possibles, à découvrir le plus de choses possibles… c’était la seule façon d’exploiter correctement cette mémoire sur-développée. Et je m’étais découvert une passion pour l’art… bien sûr, avec le Multiplexe de père, je ne pouvais qu’avoir un lien particulier avec l’art… mais en suivant tout ce qui se passait, toutes les évolutions dans ce domaine, le simple intérêt était devenu une véritable passion. C’était au même moment que je remarquais le don d’un ou deux esclaves, que je pris sous mon aile. Ils étaient mieux traités et, en échange, ils devaient exploiter leurs dons pour l’art. Évidemment, ils restaient des esclaves et étaient traités comme tels, seules Théa et moi étions au courant de leur art et de leurs qualités… et c’est ainsi que je commençais un peu à respecter certains humains. Bref… plus le temps avançait, moins j’avais envie de rejoindre la milice… je n’en avais pas le caractère. L’espionnage ne me dérangeait pas, mais je n’aimais pas l’idée de rendre exclusivement compte à l’Etat. Je n’avais rien contre lui mais…. non, vraiment, je ne me sentais pas à l’aise à l’idée d’intégrer le corps armée. Alors je cherchais une autre solution… vu que ma voie était toute tracée, je n’avais pas beaucoup de solutions. Mais je n’ai pas choisi la voie du mercenariat par dépit. Non, j’avais vraiment envie de le devenir. Et comme j’ai bien su vendre mon idée, mes parents m’ont appuyé. En effet, père connaissait un mercenaire efficace qu’il jugeait digne de confiance. Enfin, autant que pouvait l’aitre un mercenaire. Je n’ai pas suivit les tractations entre les deux, mais vu le temps qu’elles ont duré et la somme faramineuse que père fournissait à celui qui deviendrait mon maître, les négociations durent être ardues. Rien n’était gagné d’avance lorsque le mercenaire accepta de me tester pour voir si j’avais assez de talent et si je n’étais pas juste… comment disait-il ? Ah oui ! « Une gosse de riche pourrie-gâtée qui s’est découvert une lubie passagère pour les mecs dangereux et l’action. » Il n’avait aucun soucis à se faire à ce sujet : j’étais on ne peu plus motivée. Et je fis assez bonne impression pour qu’il accepte de devenir mon maître, non sans ronchonner et exiger encore un peu plus d’argent. Et c’est ainsi que je l’ai suivi de mes 18 à mes 30 ans. Auprès de lui, j’apprenais les ficelles du métier. Je découvrais sa clientèle, j’héritais de son réseau… Finalement, j’avais la chance de ne pas vouloir me spécialiser dans le même domaine que lui. À ses côtés, je découvrais les bases du métier, ce que tout mercenaire devait savoir dans l’espionnage, le meurtre, le vol, la discrétion… mais le reste, ma spécialisation, c’était à moi de me la forger. Mon maître était juste là pour me guider. Ce qui, je peux vous le dire, n'était pas de tout repos. Je n'avais droit à aucun traitement de faveur de sa part à cause de ma naissance. Pire, je crois qu'il avait tendance à se montrer encore plus dur pour me retirer mes habitudes de "fille à papa"... ce qui ne marcha que moyennement, je restais tout de même une fille qui avait eu l'habitude d'évoluer dans un milieu aisé. Bref, je sortais des entraînements de combat en peinant à marcher tellement je m'étais pris de coup... J'ai rapidement dû apprendre à éviter les erreurs car si mon maître était derrière moi, il n'allait pas venir m'aider pour une stupide erreur. Une fois que je l'avais fait et qu'il me l'avait expliqué, je n'avais pas intérêt à la répéter. Je ne sais toujours pas s'il m'aurait réellement laisser mourir mais... il en avait tout l'air. Je ne rentrais pratiquement pas chez moi durant cet entraînement, à peine avais-je le temps de dîner de temps à temps avec un membre de ma famille. J'ai dû apprendre à dormir le minimum possible, à être toujours sur le qui-vive, a réfléchir dans des situations extrêmes. J'en ai bavé plus que quiconque. Il y a vraiment des fois où j'étais à deux points d'abandonner. Pourquoi ne pas le faire ? Par fierté. Plus que par envie. Parce que lorsqu'on est couvert d'ecchymose, lorsque l'on vient d'affronter ses pires peur, lorsque l'on s'est dit que tout était fini si on ne trouvait pas rapidement la solution... ce n'était pas la passion pour le métier qui maintenait votre volonté. À ce moment, je le détestais. Petit à petit, j'ai appris à accepter, sinon apprécier tous les aspects de ce métier... mais c'était bien par fierté, pour montrer que je n'étais pas qu'une gosse de riche que j'avais continué. Et si mon maître a fait preuve d’autant de…   zèle, s’il a attendu que je sois totalement prête avant de quitter sa tutelle, c’était aussi parce qu’il savait que je lui serais utile une fois ma formation finie. Il avait vu du talent là où je ne doutais pas qu’il y en avait. En échange de sa patience et de son enseignement, je devais lui rendre service à chaque fois qu’il le demandait… il était gagnant. Et c’est comme ça que je devins mercenaire spécialisée dans le vol. J’adorais ça, véritable cleptomane et joueuse dans l’âme, le vol apportait tout ce dont je recherchais dans ma vie, avec beaucoup moins de risque que l’assassinat…

***

J’étais encore en formation lorsque je dû enterrer mes parents avec Edwyn et Théa. La cérémonie fut solennelle. Même Théa ne pleura pas, nous restions droit devant les tombes. Je ne sais pas à quoi ils pouvaient penser. Je n’avais aucune idée de ce qu’ils disaient pour dire au revoir à nos parents. Là seule chose que je savais, c’était que cette cérémonie, qui s’est tenue dans le silence le plus total, nous avait rapproché. Il ne restait pus que nous trois. Nous étions tout les uns pour les autres. Et les mois, puis les années qui suivirent confirmèrent cette vérité : nous ne pouvions faire confiance qu’à la famille. Avec les différent partis, l’arrivée sur la scène politique des Pacificateurs puis des Insoumis, le réveil de la Rébellions… Asaria était en véritable guerre civile. Il fallait que l’on conserve cette certitude : aucun de nous ne ferait de mal aux autres. C’était pour ça que, malgré les doutes que j’avais, je ne cherchais pas à savoir si Théa faisait partie des Pacificateurs. Je savais qu’elle ne nous ferait pas de mal… le pire qu’elle pourrait faire, c’était déshonorer notre nom de famille. Je ne savais pas pour Edwyn, mais moi, pour Théa, j’étais prête à le supporter. Et je ne cherchais pas à en savoir plus parce qu’avec tous les pouvoirs des Asariens et des Anciens et la technologie… le meilleur moyen de conserver un secret, c’était de ne rien dire. Personnellement, je n’avais aucun camp. Je n’avais que deux priorités très liées l’une à l’autre : la famille et l’argent. De toute façon, je n’avais pas le choix de mes engagements, je m’offrais au plus offrant. J’ai participé à la traque de Mara et Gaïus. Mon maître était sur le coup, je devais lui obéir, point. Il n’y avait rien à ajouter. Pour le reste… j’essayais d’être le mieux informé possible sans prendre parti… en tout cas entre les Pacificateurs et les Asariens… parce que je n’avais aucune sympathie pour les Insoumis et encore moins pour la Rébellions. Et ma haine pour la Rébellions ne fit que s’accentuer lors de l’attentat de la Banque Centrale. Théa s’y trouvait ce jour et elle était morte dans les flammes. C’était quand même pas de chance… Il n’y avait eu qu'une seule et unique vraie victime ce jour-là mais Théa devait vérifier le bon fonctionnement des appareils de la banque. Une anomalie avait été découverte, rien de grave et cela n’aurait pas posé de problème à Théa de la réparer… c’était ce qu’elle était en train de faire lorsque tous les appareils sous tensions explosèrent… et ma soeur se trouvait pile poil au milieu d’eux lorsque cela se produisit. Et cela en faisait la seule morte, ses blessures étant trop nombreuses et profondes pour que son blood healer la soigne. À croire que ma famille n’avait pas de chance. Il ne restait plus qu’Edwyn et moi. Autant dire qu’après la mort de Théa… j’étais perdue. J’étais sûre qu’elle était une Pacificatrice et je voulais lui faire confiance… d’un autre côté je ne pouvais m’empêcher de me méfier des humains, et ce pour une bonne raison. On leur avait fait tellement de mal, comment penser qu’ils puissent nous pardonner un jour ? C’était impossible, il y aurait toujours des rancoeurs, c’était sûr. Il suffisait de voir la Rébellions. Alors je ne me mouillais pas. Je me contentais de suivre les contrats, c’était le plus simple. Avant, je devais suivre mon maître. Une fois que j’eu 30 ans, ma formation se termina… mais de toute façon, je n’avais pas le choix, j’acceptais tous les contrats qui se présentaient. En même temps, je mettais un point d’honneur à en connaître le plus possible sur tout.. La façon dont les Insoumis avaient procédé au vol de nourriture. L’assassinat d’Espéranza Alvarez par la Rébellion et sa mise en oeuvre. La recherche sur les bio nanites. Les différents mouvements des Insoumis, Rebelles et Pacificateurs pour sauver les humains du trou dans le Dôme. L’arrestation d’Aaron Williams et ce qu’il avait pu révéler. Je ne connaissais pas tout, mais assez pour m’estimer plus au courant que beaucoup de personnes. Pour ça, il suffisait d’être discret, de savoir écouter ou de lire la mémoire de certains… Je ne me mêlais de rien, je me contentais d’accumuler les informations car c’était toujours important. Et avec des bouts par ci et des bouts par là, je finirais bien par avoir une connaissance assez pointue de la situation, non ? Et cela semblait d’autant plus important lorsque tout le monde s’est retrouvé à rêver de la même chose, bien que différemment…. Autant dire que si je n’étais pas forcément facilement impressionnable, ça, ces rêves, cette situation… ça me faisait me dresser les poils sur la nuque… Ça ne sentait pas bon. Et le pire, c’était que je ne comprenais pas pourquoi et ce qui allait se passer… et je détestais être dans le noir.





  



  
BEHIND THE SCREEN

  

  

Camille / Cam’  :

Age : 20 ans

Fréquence de connexion : 3-4 fois par semaines

Comment as-tu connu Asaria ? (Google, top-site, annuaire, partenaire, autre) Facebook

Pourquoi as-tu choisi Asaria ? Parce que j’aime bien le contexte, que ça faisait longtemps que je cherchais un forum qui me donne vraiment envie de rp et attise mon imagination et… je crois que je viens de le trouver

Pourquoi as-tu choisi un PV ? Pourquoi t'a-t-il tapé dans l’œil ?

Pourquoi préfères-tu un personnage de ton imagination plutôt qu'un PV ? Parce que comme je ne connais pas le forum, j’ai préférais commencer par un personnage que j’avais inventé, ça enlève le stress de savoir si je le joue comme on le voudrait sur le forum et d’être plus à l’aise (même si j’ai vraiment hésité avec un PV qui m’a énormément tapé dans l’oeil)

Est-ce que plus tard, tu aimerais PNJiser un PV dans une intrigue ?
(voir lien : ICI )
Heu… j’en sais rien encore xDD

Envisages-tu de prendre part aux intrigues majeures ou préfères-tu te concentrer sur des intrigues liées à ton personnage ? Les deux ? Pourquoi ? (Oui, nous sommes curieux mais c'est pour mieux t'aider à entrer dans le jeu sur Asaria.Wink) Eh bien oui j’aimerais bien le faire intégrer les intrigues majeures parce que je trouve que, justement, c’est un excellent moyen de faire avancer le personnage, et parce que vraiment, elles ont l’air juste géniales **

Mot de passe envoyés à ? Edit Light : OK !



  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Staff d'AsariaL
Messages : 1492

Côté coeur : Secret

Activité/Profession (du personnage) : *
avatar
Light
Staff d'AsariaL
MessageSujet: Re: " Trouble will find you, no matter where you go" - Léo'    Lun 1 Mai - 0:58

Bonsoir / Bonjour Eléonora Smile

Je te souhaite la bienvenue sur Asaria !
Et bien quel plaisir de pouvoir lire une fiche déjà écrite.
Si je ne me trompe pas, elle est terminée ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://asaria-evolution.forumactif.org
Messages : 14

Côté coeur : célibataire

Activité/Profession (du personnage) : mercenaire (spécialisée dans le vol)
avatar
Eléonora A. Van Elderen
Asarienne, 2e Génération
MessageSujet: Re: " Trouble will find you, no matter where you go" - Léo'    Lun 1 Mai - 1:05

Bonsoir

Eh oui, je viens tout juste de la finir et de la relire (normalement, mais là, il est tard, j'ai dû laisser passer des fautes Razz )

En tout cas, j'adore votre forum, j'espère que ma fiche ira, j'ai quelques doutes à certains endroits

Ah et pour le pseudo, j'ai un doute, je lui est mis un deuxième prénom, mais je comme personne en a sur le forum, je me dit que, si ça se trouve, on a pas le droit Embarassed Au quel cas, pas de soucis, il suffit juste d'enlever le "A." sur le pseudo (je peux pas le faire toute seule )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Staff d'AsariaL
Messages : 1492

Côté coeur : Secret

Activité/Profession (du personnage) : *
avatar
Light
Staff d'AsariaL
MessageSujet: Re: " Trouble will find you, no matter where you go" - Léo'    Lun 1 Mai - 1:22

Ta fiche va être lue par le staff et nous reviendrons vers toi pour la suite de ta future validation.
Pas d’inquiétude pour le second prénom. Nous ne sommes pas adeptes de cela, mais ce n'est pas interdit non plus Wink Tu peux le garder.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://asaria-evolution.forumactif.org
Messages : 14

Côté coeur : célibataire

Activité/Profession (du personnage) : mercenaire (spécialisée dans le vol)
avatar
Eléonora A. Van Elderen
Asarienne, 2e Génération
MessageSujet: Re: " Trouble will find you, no matter where you go" - Léo'    Lun 1 Mai - 1:31

D'accord et merci d'avance pour la lecture :D

Oui, je suis désolée, j'ai eu l'habitude des seconds prénoms (j'avoue que sans, j'ai l'impression que mon pseudo est vide Razz )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Staff d'AsariaR
Messages : 36

Côté coeur : *

Activité/Profession (du personnage) : *
avatar
Dark
Staff d'AsariaR
MessageSujet: Re: " Trouble will find you, no matter where you go" - Léo'    Lun 1 Mai - 17:10

Bienvenue Eléonora,

le staff travaille sur ta fiche. En attendant, je te propose la lecture de notre Charte RP et tu recevras bientôt le fameux QCM par MP !
Merci de ton intérêt pour Asaria  Smile

A très bientôt parmi nous tous !



"Sur Asaria nous avons à coeur de vous proposer un jeu de qualité dans une bonne ambiance respectueuse de chacun. C'est pourquoi tous les joueurs d'Asaria signent une charte dans laquelle ils s'engagent envers toute la communauté à faire preuve de respect tant dans leurs propos que dans leurs contributions en jeu. C'est pourquoi chaque fiche est lue par trois membres du staff avant validation, c'est pourquoi un petit questionnaire permet de vérifier que chaque joueur a bien compris et intégré les bases du contexte et le règlement du forum. Enfin, c'est pourquoi les joueurs sont régulièrement invités à vérifier leurs connaissances des intrigues en cours à travers de petits jeux, et à la mettre à jour si nécessaire. Le respect de ces étapes est un gage pour tous les joueurs qui recherchent un jeu de qualité et pour le staff qui s'investit pour vous offrir un terrain de jeu unique et travaillé."


   
   

   

   
Charte du RP d'Asaria

   Je m'engage à :

    lire attentivement les mises à jour chronologiques du contexte qui évolue sans cesse.

    lire attentivement (la diagonale n'existe pas sur Asaria) les réponses de mes complices de jeu avant de rédiger ma réponse

    répondre sans les pnjiser, en respectant la personnalité de leur personnage

    répondre sans reprendre leurs propres phrases mais en écrivant les miennes

    faire avancer le rp par des initiatives, des rebondissements

    décrire un minimum le contexte du rp, le paysage, la salle, le lieu dans mon premier post

    décrire un minimum l'état d'esprit de mon personnage au fil du rp

    faire dès que possible des liens avec d'autres rp en cours, notamment les intrigues, glisser un détail contextuel général ex: Maria s'approcha du marchand tout en reluquant le poulet sur son étalage d'un regard avide. C'est qu'elle avait faim depuis que le blocus imposé par Van Brënner avait vidé toutes les petites épiceries du Bidonville.


    me relire plusieurs fois pour corriger le maximum d'erreurs d'orthographe et de syntaxe

    répondre dans les temps stipulés dans le règlement soit, 14 jours maximum après le dernier post.

    lire les RP des Intrigues en cours affichées sur la Page d'Accueil au fur et à mesure de leur avancée

    lire les résumés d'intrigues passées si je suis un nouveau venu ou si je suis trop en retard parce que je n'avais pas lu avant (pas bien houuu!)



   Je sais que chacun est important dans l'Histoire d'Asaria et je m'engage en signant cette charte à respecter le travail du staff, des Mjs et des autres joueurs en ayant un rôle actif dans la trame d'Asaria.

   Pseudo du personnage:


   




Code:
<div style="border: 5px solid #ff6633 ; text-align: justify;"><blockquote>    <DIV style="TEXT-ALIGN: center" align=center><SPAN >
   </SPAN></DIV>
  
[center][size=24][font=Impact][u]Charte du RP d'Asaria[/u][/font][/size][/center]

   [size=13]Je m'engage à :

    [color=#ff6633]◘[/color] lire attentivement les mises à jour chronologiques du contexte qui évolue sans cesse.

    [color=#ff6633]◘[/color] lire attentivement (la diagonale n'existe pas sur Asaria) les réponses de mes complices de jeu avant de rédiger ma réponse

    [color=#ff6633]◘[/color] répondre sans les pnjiser, en respectant la personnalité de leur personnage

    [color=#ff6633]◘[/color] répondre sans reprendre leurs propres phrases mais en écrivant les miennes

    [color=#ff6633]◘[/color] faire avancer le rp par des initiatives, des rebondissements

    [color=#ff6633]◘[/color] décrire un minimum le contexte du rp, le paysage, la salle, le lieu dans mon premier post

    [color=#ff6633]◘[/color] décrire un minimum l'état d'esprit de mon personnage au fil du rp

    [color=#ff6633]◘[/color] faire dès que possible des liens avec d'autres rp en cours, notamment les intrigues, glisser un détail contextuel général [u]ex[/u]: [i]Maria s'approcha du marchand tout en reluquant le poulet sur son étalage d'un regard avide. C'est qu'elle avait faim depuis que le blocus imposé par Van Brënner avait vidé toutes les petites épiceries du Bidonville.[/i]


    [color=#ff6633]◘[/color] me relire plusieurs fois pour corriger le maximum d'erreurs d'orthographe et de syntaxe

    [color=#ff6633]◘[/color] répondre dans les temps stipulés dans le règlement soit, 14 jours maximum après le dernier post.

    [color=#ff6633]◘[/color] lire les RP des Intrigues en cours affichées sur la Page d'Accueil au fur et à mesure de leur avancée

    [color=#ff6633]◘[/color] lire les résumés d'intrigues passées si je suis un nouveau venu ou si je suis trop en retard parce que je n'avais pas lu avant (pas bien houuu!)



    Je sais que chacun est important dans l'Histoire d'Asaria et je m'engage en signant cette charte à respecter le travail du staff, des Mjs et des autres joueurs en ayant un rôle [u]actif[/u] dans la trame d'Asaria.

    [font=Impact]Pseudo du personnage:[/font][/size]

   </div></center>



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 14

Côté coeur : célibataire

Activité/Profession (du personnage) : mercenaire (spécialisée dans le vol)
avatar
Eléonora A. Van Elderen
Asarienne, 2e Génération
MessageSujet: Re: " Trouble will find you, no matter where you go" - Léo'    Lun 1 Mai - 17:26

   

 

 
Charte du RP d'Asaria

  Je m'engage à :

    lire attentivement les mises à jour chronologiques du contexte qui évolue sans cesse.

    lire attentivement (la diagonale n'existe pas sur Asaria) les réponses de mes complices de jeu avant de rédiger ma réponse

    répondre sans les pnjiser, en respectant la personnalité de leur personnage

    répondre sans reprendre leurs propres phrases mais en écrivant les miennes

    faire avancer le rp par des initiatives, des rebondissements

    décrire un minimum le contexte du rp, le paysage, la salle, le lieu dans mon premier post

    décrire un minimum l'état d'esprit de mon personnage au fil du rp

    faire dès que possible des liens avec d'autres rp en cours, notamment les intrigues, glisser un détail contextuel général ex: Maria s'approcha du marchand tout en reluquant le poulet sur son étalage d'un regard avide. C'est qu'elle avait faim depuis que le blocus imposé par Van Brënner avait vidé toutes les petites épiceries du Bidonville.


    me relire plusieurs fois pour corriger le maximum d'erreurs d'orthographe et de syntaxe

    répondre dans les temps stipulés dans le règlement soit, 14 jours maximum après le dernier post.

    lire les RP des Intrigues en cours affichées sur la Page d'Accueil au fur et à mesure de leur avancée

    lire les résumés d'intrigues passées si je suis un nouveau venu ou si je suis trop en retard parce que je n'avais pas lu avant (pas bien houuu!)



   Je sais que chacun est important dans l'Histoire d'Asaria et je m'engage en signant cette charte à respecter le travail du staff, des Mjs et des autres joueurs en ayant un rôle actif dans la trame d'Asaria.

   Pseudo du personnage:
Eléonora A. Van Elderen

 


Et voilà pour la charte What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Staff d'AsariaL
Messages : 1492

Côté coeur : Secret

Activité/Profession (du personnage) : *
avatar
Light
Staff d'AsariaL
MessageSujet: Re: " Trouble will find you, no matter where you go" - Léo'    Sam 6 Mai - 15:47



Félicitations
ta fiche est Validée !



Asaria, sa cité et ses terres sauvages s'ouvrent désormais à toi !

Merci d'avoir apporté toutes les modifications demandées. J'ai hâte de voir évoluer cette Mercenaire dans la cité

J'espère que tu as bien pris connaissance de toutes les informations nécessaires, rempli ton profil et ta fiche de personnage (Informations complémentaires).
Je t'invite aussi à créer ta fiche de sujets et de liens ainsi qu'à faire toutes les demandes dont tu auras besoin pour le jeu.

Le flood et les jeux t'attendent aussi, alors n'hésite pas à nous rejoindre !

Très bon jeu à toi et au plaisir de te croiser sur nos terres de Prophétie !
Amuse-toi bien parmi nous !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://asaria-evolution.forumactif.org
Messages : 14

Côté coeur : célibataire

Activité/Profession (du personnage) : mercenaire (spécialisée dans le vol)
avatar
Eléonora A. Van Elderen
Asarienne, 2e Génération
MessageSujet: Re: " Trouble will find you, no matter where you go" - Léo'    Sam 6 Mai - 16:24

Merciiii **
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 653

Localisation : non loin du pouvoir
Côté coeur : Célibataire & Dominateur

Activité/Profession (du personnage) : PDG de la Stark Entreprise
avatar
Damien A. Stark
Asarien, 2e Génération
MessageSujet: Re: " Trouble will find you, no matter where you go" - Léo'    Sam 6 Mai - 16:52

Bienvenue Miss Van Elderen




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 129

Côté coeur : Alianka

Activité/Profession (du personnage) : Ministre de la Sécurité, Responsable de la Milice d'Asaria & du Marché aux esclaves
avatar
Tomas Van Brenner
Ancien ; Longue-Vie
MessageSujet: Re: " Trouble will find you, no matter where you go" - Léo'    Sam 6 Mai - 17:44

Bienvenue Eleonora !

*prend des notes* une espionne spécialisée dans le vol... intéressant ...

Amuse toi bien dans nos complots de zinzins !

N'hésite pas à demander des rps ICI





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 653

Localisation : Entre tes draps
Côté coeur : Mon Loup

Activité/Profession (du personnage) : Copropriétaire du Light Of Diamond
avatar
Jessica Warner
Asarienne, 2e Génération
MessageSujet: Re: " Trouble will find you, no matter where you go" - Léo'    Sam 6 Mai - 18:01

Bienvenue parmi nous Eleonora !




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 14

Côté coeur : célibataire

Activité/Profession (du personnage) : mercenaire (spécialisée dans le vol)
avatar
Eléonora A. Van Elderen
Asarienne, 2e Génération
MessageSujet: Re: " Trouble will find you, no matter where you go" - Léo'    Dim 7 Mai - 0:29

Merci à vous tous pour cet accueil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 753

Localisation : Quelque part parmi les Ombres
Côté coeur : Dans les profondeurs damnées de ton âme

Activité/Profession (du personnage) : Assassin pour le gouvernement - Membre de l'Escadron d'Elite - PDG de la True Life
avatar
Sélène Warren
Asarienne, 2e Génération
MessageSujet: Re: " Trouble will find you, no matter where you go" - Léo'    Dim 7 Mai - 11:00

Tiens, Tiens, une Mercenaire experte dans le vol !
Bienvenue à toi !



Passé, Présent, Futur, parfois les toiles se tisent et s'entremêlent



La Main du Diable:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1000

Localisation : Sous la cité
Côté coeur : J'ai heurté le plus chiant des hommes

Activité/Profession (du personnage) : Hackeuse
avatar
Raven Hunt
« Insoumise » Humaine
MessageSujet: Re: " Trouble will find you, no matter where you go" - Léo'    Dim 7 Mai - 13:56

Ouais ouais ouais ouais
Bienvenue ou pas ! (C'est l'Insoumise qui parle ^^)




"Peut-être qu'on est destinés à révéler le pire ou le meilleur de l'autre. Est-ce que je te fais avancer dans tes abysses, est ce que tu m'aides à avancer dans les miennes ?  A se heurter à trop de murs, tellement de minéral, on a peut-être besoin de se heurter à de l'animal pour se sentir vivant ?"
A. Lockwood



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 36

Côté coeur : Une jeune femme

Activité/Profession (du personnage) : Guitariste de Scarecrow
avatar
Zack Vandroiy
Humain Indépendant
MessageSujet: Re: " Trouble will find you, no matter where you go" - Léo'    Lun 8 Mai - 18:22

Une Mercenaire ....
Bienvenue chez les fous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 14

Côté coeur : célibataire

Activité/Profession (du personnage) : mercenaire (spécialisée dans le vol)
avatar
Eléonora A. Van Elderen
Asarienne, 2e Génération
MessageSujet: Re: " Trouble will find you, no matter where you go" - Léo'    Mar 9 Mai - 10:10

Merci J'ai vraiment hâte de rp avec vous tous What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: " Trouble will find you, no matter where you go" - Léo'    

Revenir en haut Aller en bas

" Trouble will find you, no matter where you go" - Léo'

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» (M/LIBRE) EZRA MILLER › TROUBLE WILL FIND ME
» Hope is Dead : Kira Takumi & Trouble VS Mina Luvia
» L'Histoire de Trouble or Misery .
» Trouble mnémonique ou mnémotechnique,la methodologie du mensonge politique
» Quand la neige éclatante trouble les esprits... [PV Yuko]

Asaria : Le monde de la Prophétie :: » Registres d'Asaria-