Tomas Van Brenner

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Messages : 129

Côté coeur : Alianka

Activité/Profession (du personnage) : Ministre de la Sécurité, Responsable de la Milice d'Asaria & du Marché aux esclaves
avatar
Tomas Van Brenner
Ancien ; Longue-Vie
MessageSujet: Tomas Van Brenner   Ven 7 Mar - 13:18




IDENTITY


Tomas Van Brenner
feat : Brad Pitt



Prénom : Tomas
Nom : Van Brenner
Surnom : Le Lion de Feu
Age : 130 ans
Nature : Ancien
Orientation sexuelle : Hétérosexuel
Métier : Ministre de la Sécurité, Responsable de la Milice d'Asaria & du Marché aux esclaves
Groupe : Les Longues Vies / Les Anciens
Date du SEER : 34 ans
Poste vacant / Scénario ? OUI






MORE




CARACTÈRE : Mon caractère est tout sauf ce que l’on pourrait qualifier de passif. En effet, je m’investis avec une vigueur inqualifiable dans la mission qui m’incombe de garantir aux Asariens une milice sans pitié et formée au mieux contre les opposants, afin de maintenir la paix qui nous revient de droit. N’hésitant pas pour cela à utiliser tous les moyens qu’ils soient financiers ou humains, je suis particulièrement fervent des méthodes les plus douloureuses pour régler le problème que représentent les humains, à tel point que l’on me qualifie volontiers d’homme sans scrupule, qui ne voit d’autre pour eux qu’une solution finale et inévitable. Les tuer ou bien les réduire en esclavage est pour moi le meilleur moyen de régler ce problème. C’est pourquoi mon nom, synonyme de pouvoir et d’inflexibilité, fait même trembler les plus téméraires. Nul n’a jamais osé se dresser contre moi ni me tenir tête au sein-même du gouvernement où je travaille, chacun connaissant mon caractère véritablement exécrable, à proprement parler. D’ailleurs, je ne laisse aucune chance aux soi-disant pacificateurs et leurs idées fantaisistes qui frôlent le ridicule. Les humains seraient nos égaux… quelle abjecte revendication.
Râleur, explosif et cruel, il vaudrait mieux pour vous de ne pas attiser mon courroux qui saurait être terrible. Nombreux sont ceux qui en ont payé le prix d’une manière ou d’une autre, à plus forte raison s'ils osent s’approcher d’Alianka, la femme que j’aime secrètement. Si elle ne sait pas quels sont mes sentiments à son égard et si nous jouons très volontiers au jeu du je-te-suis-tu-me-fuis/tu-me-fuis-je-te-suis, aucune autre femme n’a su gagner mon cœur de la même manière qu’elle. Et pourtant nombreuses furent mes prétendantes. Mystérieux et séducteur, il m'est facile de faire tomber celle qui pourraient m'intéresser dans mes filets, à l'exception des humaines pour lesquelles je n'éprouve que mépris. Mais aucune autre femme, si désirable soit-elle, ne saurait avoir sa place dans mon cœur de pierre qui ne bat que pour Alianka.


POUVOIRS ou CAPACITES :La pyrokynésie : ce pourquoi on me surnomme le Lion de Feu. Si je suis censé contrôler le feu comme bon me semble, malheureusement mon caractère fait que bien souvent je m’enflamme, avec un jeu de mots. Si je ne deviens pas de feu au sens littéral, ma susceptibilité, ma hargne et ma colère font que, bien souvent, les choses autour de moi deviennent incandescentes. Je n’ai donc pas toujours le contrôle de ce puissant pouvoir lorsque je m’emporte. Cependant, il est d’une utilité toute particulière lorsque je me plais à punir ou à torturer des humains ou bien des asariens qui oseraient se liguer contre moi.
La faiblesse de mon pouvoir réside en ce que je ne le maîtrise pas pleinement lorsque mes émotions l’emportent sur mon self-contrôle, et, comme tout élément, le feu a aussi son pire ennemi : l’eau. A faible quantité, celle-ci peut certes s’évaporer, mais contre un hydrokinésique, je n’ai que peu d’atouts. Heureusement, je puis compter sur mes autres capacités.

La suggestion : Quel beau pouvoir que celui-ci. Suggérer à quelqu’un de se faire du mal, longtemps, à petit feu… Ou bien attirer les âmes vers soi en leur glissant des propos susurrés à l’oreille alors que ce pouvoir les rend esclaves de ma volonté. Malheureusement, il est aussi instable que moi-même, et si je m’applique à le contrôler et à le travailler toujours plus, je ne parviens pas à dépasser la barrière de l’instinct de survie qui est bien trop fort pour que ce pouvoir pousse doucement mais sûrement quelqu’un à presser la détente de son révolver contre sa propre tempe. Mais j’y parviendrai un jour, j’en suis certain…

Le contrôle du temps : Si mes nombreuses années d’expérience ont affiné ma maîtrise de ce pouvoir, il m’est encore difficile de voyager dans le temps aussi simplement que possible. En effet, il me demande d’une part une grande quantité d’énergie, mais, qui plus est, il faut toujours se méfier de ce que l’on nomme l’effet papillon. Car la plus petite chose aussi insignifiante soit-elle peut tout faire basculer. Je manipule donc ce pouvoir avec une grande délicatesse et l’utilise seulement dans les moments les plus opportuns.





BIOGRAPHY



••• Automne 1976.

Je naquis en Allemagne, alors que le Mur se dressait encore comme une balafre défigurant un pays, scindant en deux un peuple qui avait une Histoire commune. J'étais issu d’une famille de riches politiciens, du nom de Van Brenner. Lorsqu'ils me baptisèrent du prénom de Tomas, mes parents étaient loin d'imaginer quelle serait ma destinée.

Soumis à une éducation dure et rigide, je grandis sans ressentir aucun amour de mes parents que je ne connus jamais véritablement. Je me forgeais une personnalité secrète et sombre sans amour ou empathie pour autrui. Car qui m’avait déjà offert le sien ? Personne, pas même ma propre famille. Fils unique, je grandis au milieu de l’opulence, mes parents croyant combler mes carences affectives par tant et plus de présents et d’argent. C’était là le seul moyen qu'ils concevaient pour m’exprimer leur attachement, sans aucun doute. Mais qu’importe, j’avais ce que désirais et le reste m’importait bien peu.
Grandissant au milieu de la richesse, je compris rapidement que tout s’achetait, et même le cœur des hommes que je pouvais manipuler à ma guise de part mon intelligence précocement développée. Il suffisait de leur promettre monts et merveilles pour que tous m’obéissent au doigt et à l’œil. C’était un jeu tellement amusant… Tout comme au sujet des femmes. Quelques mots doux, deux ou trois bijoux et vous obtenez d’elles tout ce que vous désirez.
La chute du Mur ne fit qu'accroître la puissance de ma famille et permit à mes parents de faire fructifier leurs talents encore davantage , ce qui eut pour effet de les éloigner définitivement de moi. J'étais un jeune homme totalement livré à lui-même affectivement et ce n'est pas l'empressement ni la surveillance du bataillon d'employés à mon service qui pouvait me contenir ou m'empêcher de vivre comme je l'entendais.

C’était ainsi que jeunesse passa, jusqu’à ce printemps très particulier qui marqua un tournant sans retour dans mon existence.

••• Printemps 2010.

Le SEER vit le jour sous le commandement du scientifique du nom d’Ahmad Saria, que je considèrerais aujourd’hui volontiers comme un véritable génie, voire même un dieu. A cette époque-là, j’avais 34 ans. 34 ans passés dans le luxe et la richesse, le pouvoir et la luxure. C’est pourquoi je fis partie des plus privilégiés parmi les privilégiés, avec mes deux parents, et eus accès à l’injection du SEER qui s’écoula dans mes veines pour entraîner ces changements irrémédiables en moi. Peu à peu, je me rendis compte qu'outre le fait de ne pas vieillir, de nouvelles facultés se développaient en moi. Plus que fier de cet homme que j’étais en train de devenir, je fus investis d’un égo sur développé qui me poussait à profiter plus que jamais de la vie, et à haïr peu à peu ces humains simples et sans profondeur qu’étaient restés les autres. Ces autres dont je ne faisais plus partie, tout comme l’élite des hommes que nous étions grâce au sérum. J’étais devenu ce que l’on appelait un « Longue-vie » ou un Ancien, les années passant pour moi à une vitesse certes folle, mais sans pour autant que je ne prenne la moindre ride. Je restais riche, beau et jeune, puissant et de plus en plus affluant à tel point que je pus suivre les traces de mon père, lui-même étant un grand PDG d’une très grande entreprise américaine de voitures, renommée à travers le monde entier.

••• Dans les années 2040.

Plus le temps passait, et plus je m’enfonçais dans les méandres d’une vie faite de manipulation et de pouvoir que j’exerçais tout autour de moi à ma guise et pour mon plus grand plaisir. Ma montée au pouvoir dans l’entreprise de mon père se fit relativement rapidement, alors que mes idées pour préserver notre monde des humains qui, selon moi, ne devaient plus en faire partie se bousculaient alternativement dans ma tête. Pourquoi cette obsession ? Je l’ignorais, mais mon dégoût à leur égard devenait une sorte de jeu perpétuel dans lequel je m’enfonçais. Je vécus ainsi jour et nuit, dans les plaisirs de l’argent et de la chair. Tout autour de nous prenait enfin des proportions improbables. De part notre incroyable intelligence, les arts, l’économie et tout ce qui constitue notre monde devenait de plus en plus développé, marquant un fossé entre les humains et notre espèce. Nous rayonnâmes à travers le monde, assurant ainsi notre pouvoir et notre hégémonie, réalisant enfin véritablement ce que pourrait être la véritable utilité des simples hommes : des esclaves. Voilà ce qu’ils devinrent en cette période de bouleversements inconditionnels.

••• 2045.

Cette année-là fut marquée par un changement irréversible dont je me souviendrais toute mon interminable vie. Ne supportant plus leur condition, les humains se rebellèrent dans l’ombre de chaque pays pour utiliser ce qui marquerait leur dernier espoir : la bombe atomique. Je me souviens alors de cette période faite de troubles et plus particulièrement de cette nuit-là où les immeubles s’effondraient, où les hurlements des hommes, des femmes et des enfants s’élevaient dans le ciel avant qu’un boum immense ne les terrasse. Alors assis dans mon fauteuil de cuir au siège de mon entreprise, je regardais le monde chavirer dans le silence, un verre de scotch dans la main en me posant cette question incessamment : comment avait-on pu en arriver à une telle extrêmité ? Comment les hommes avaient pu choisir de se sacrifier soi-disant pour nous détruire ? Comment la situation avait-elle pu nous échapper à ce point ?

••• 26 Août 2049.

« La Pluie de Feu » avait détruit notre monde devenu un véritable chaos. La nature en était devenue méconnaissable, et dire que je n’en fus malgré tout pas affecté serait un mensonge. Intérieurement, ma haine à l’égard des hommes ne s’en fit que plus accrue. Il fallait à tout prix arrêter ces rebelles, coûte que coûte… Très vite, notre planète devint en partie totalement invivable alors que les rayons du soleil qui filtraient à travers la couche d’ozone percée dans le ciel devinrent une véritable fournaise. Mais le pire fut encore ce terrible évènement dont je me souviendrai toute ma vie : alors que nous devions évacuer le bâtiment, celui-ci fut soufflé par une bombe. Les vitres explosèrent alors, ainsi que les murs qui s’effondrèrent à sa suite. Alors que je déployais toutes mes forces pour sortir sain et sauf du bâtiment, mes parents, eux, n’eurent guère la même chance que moi. Souffrant de blessures superficielles que ma peau évoluée ne tarderait plus à guérir, je me retournais avant d’être terrassé par l’horreur. Tout comme grand nombre de nos employés, mon père et ma mère avaient trouvé la mort dans le building effondré et méconnaissable. C’est à partir de cette époque-là et plus que jamais que ma haine devint irrépressible…
Durant plus d’un an nous avions fuit, ma colère ne cessant de s’accroître intérieurement alors que je préparais une vengeance qui serait à la hauteur de la leur, si ce n’est que plus terrible encore. Les humains étaient faibles face à nous, et jamais ils ne retrouveraient le contrôle de notre monde. Jamais, je m’en faisais le serment.

••• Vers le milieu de l'année 2050.

La citadelle d’Asaria vit le jour dans une Antarctique devenue plus vivable à présent que la fonte des glaces s’était accrue. Nos scientifiques contribuèrent à son avancée technologique et travaillèrent à leur tour à rendre notre monde plus vivable. Cette période marqua également un tournant décisif dans ma propre vie, alors qu’appelé au gouvernement je devins Ministre et chef de la milice de notre monde, pour lequel je jurais sur mon honneur que jamais je ne laisserai le fléau humain redevenir d’actualité. J’allais déployer toute mon énergie à les détruire, je le jurai au nom de notre bienaimé Ahmad Saria qui disparut à cette époque, emportant avec lui le secret de sa formule que nos scientifiques s’empressaient alors de redécouvrir. Mais ils y parviendraient un jour, j’en étais intimement persuadé. Malgré tout, le nombre des humains allait croissant dans notre monde que je voulais être le plus pur possible et débarrassé de cette vermine. Malheureusement mes volontés ne furent pas entendues par le destin, et les asariens se retrouvèrent à nouveau en minorité. Minorité que je jurai d'inverser.
Je rencontrais également à cette époque la belle Alianka, dirigeante et conseillère de la cité, au charme aussi puissant que venimeux auquel je ne fus pas insensible. Alors que je tombai peu à peu sous son charme, nous jouions constamment au jeu du chat et de la souris, nous provoquant à tour de rôle, cette femme accaparant de plus en plus mon esprit et mon cœur, devais-je bien l’avouer.

••• Automne 2069, vingt ans après la fin de la guerre.

Cette année-là, un groupe de rebelles se mit en place, portant le nom de la « Cause », groupe qui, à mes yeux, ne représentait en rien une menace. Nous étions bien plus puissants qu’eux à présent, et les humains, relégués au rang de sous-espèce ne pouvaient que contempler notre toute puissance.
Vivant dans le luxe et la richesse, à nouveau, je m’épanouissais et vivais ma propre vie tout en mettant en place la meilleure des milices, composée de l’élite de notre propre espèce.

••• Novembre 2106.

Cette période-là fut marquée par la montée d’un groupe exécrable surnommé les « Pacificateurs », composés d’humains et d’asariens possédant la volonté de s’élever contre nous, leurs aînés. Je déployai toutes mes forces pour pouvoir retrouver la piste de ces rebelles que je désirais anéantir. Mais en vain.

••• 2107.

Cette année fut marquée par la disparition du fils d’Alianka, Gabriel Nicholson, tué lors d’un complot. Cet évènement, parmi d’autres, ne fit qu’augmenter la haine sans pareille que nous éprouvions l'un et l'autre à l’égard des humains et des rebelles.
Au mois de juillet, mes informateurs m’alertèrent d’un projet nommé « Persée » qui consistait à voler les générateurs de refroidissement de l’air mis au point par nos scientifiques. J'organisai une embuscade pour les en empêcher, et le bilan fut lourd, nous infligeant de nombreux morts et de nombreux blessés. Mais chaque guerre compte son lot de pertes, que je ne pleurais pas, les autres n’étant à mes yeux que des instruments que je manipulais à ma guise.
Au mois de septembre, ceux qui se surnommaient les Pacificateurs décidèrent de montrer leur véritable visage au monde, dans le but utopique d’empêcher qu’une nouvelle guerre n’éclate parmi nos peuples. Ne voulant rien entendre de cette idée pour le moins absurde, je mis en place de nouvelles troupes toujours mieux formées afin de veiller sur notre citée et de prendre au piège, du moins je l’espérais, ces rebelles au visage encore inconnu. Mais je les aurai un jour, je le jurai…

••• 2108.

Une terrible tragédie frappa à nouveau nos rangs, alors qu’un attentat organisé par un groupe inconnu frappa de plein cœur la réception donnée en l’honneur du Times au Luxor. Le bilan fut lourd et nous comptâmes de nombreux morts et blessés dont je ne fis heureusement pas parti, mais revenant avec plus de haine que jamais dans mon cœur mu par la volonté d’une vengeance de plus en plus terrible.

Juin : Si peu d’entre nous les considérait comme une véritable menace, un groupuscule naquit dans les bas-fonds humains, nommé les « Insoumis ». Recherchant visiblement le pacifisme entre nos deux espèces que tout oppose pourtant, ils auraient mis la main sur le marché noir et les trafics qui siègent dans les souterrains. J’ordonnais alors à ma milice de rester vigilante à tout moment et l'autorisai à ouvrir le feu si jamais on venait à déceler l’identité de cette menace qui croupissait en silence. Le pire affront fut encore de savoir par nos renseignements que des asariens siégeaient parmi les rebelles. Face à ce cas, je ne répondis qu’une seule chose : il faudrait être sans pitié pour eux.

Novembre : Un dispensaire fut mis en place dans les bidonvilles, nommé le « TyAma », dans le but premier de collecter des informations sur les traîtres à notre toute puissance. Amaria Saria et Tyler Danvers, deux médecins asariens, avaient donc reçus pour ordre de découvrir l’identité des traîtres à notre nom.

••• 2109.

Je fus invité à la grande réception organisée par Kylian E. Wright qui nous révéla ses projets et sa dernière invention : celui des implants corticaux chez les humains, expérience portant le nom de Mara Implant, en référence à cette humaine que l’on ramena pieds et poings liés à la réception. Cependant, son mari, l’architecte Gaïus Hasard, trouva un stratagème pour qu’ils parviennent tous deux à s’enfuir en tentant de faire exploser la tour où nous nous trouvions. Ordonnant aussitôt de mettre à prix la tête de ces deux traîtres, Alianka engagea un mercenaire pour les retrouver.

••• 2111.

La traque de ces deux pacificateurs débuta alors, n’aboutissant qu’à une seule chose : Gaïus aurait demandé au mercenaire engagé pour les retrouver de libérer sa femme, en échange de quoi il se rendrait. Cependant nous trouvâmes la trace de Mara dans les terres sauvages après plusieurs mois d’une traque incessante, alors que la jeune femme était accompagnée de sa fille, une enfant à moitié humaine et asarienne, au moment-même où l’on exécutait son mari, ce à ma plus grande satisfaction. Bien sûr, peu d’entre nous furent au courant de l’identité réelle de la jeune enfant qui fut conduit au Centre de recherche sous mon commandement. Cependant, la fillette fut sauvée par les pacificateurs à mon plus grand regret. En représailles, j’ordonnai alors que l’on rase l’orphelinat de la « Division Humaine », où des éducateurs et des enfants trouvèrent la mort.

••• 2113.
Janvier - Février : La Rébellion tenta d’assassiner mon collègue et ministre de l’éducation : Espéranza Alvarez, lors d’un gala pour le nouvel an. J’ordonnai alors que toutes les patrouilles de la Milice se réunissent à l’intérieur des bidonvilles afin que le peuple humain voie combien nous étions puissants et supérieurs à eux. Ils subirent alors notre courroux, se mourant peu à peu sous notre joug.




BEHIND THE SCREEN


PRÉNOM / PSEUDO : Matthias ou Matt
ÂGE : 34 ans
COMMENT AVEZ-VOUS DÉCOUVERT NOTRE FORUM ? Par les top sites
FRÉQUENCE DE CONNEXION : variable
MOTS DE PASSE ENVOYÉS A ?







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Staff d'AsariaL
Messages : 1492

Côté coeur : Secret

Activité/Profession (du personnage) : *
avatar
Light
Staff d'AsariaL
MessageSujet: Re: Tomas Van Brenner   Ven 7 Mar - 15:10



Félicitations
ta fiche est Validée !



Bienvenue au Lion de feu   

J'espère que tu as bien pris connaissance de toutes les informations nécessaires, rempli ton profil et ta fiche de personnage (Informations complémentaires).
Je t'invite aussi à créer ta fiche de sujets et de liens ainsi qu'à faire toutes les demandes dont tu auras besoin pour le jeu.

Le flood et la Chatbox t'attendent aussi, alors n'hésite pas à nous rejoindre !

Très bon jeu à toi et au plaisir de te croiser sur nos terres de Prophétie !
Amuse-toi bien parmi nous !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://asaria-evolution.forumactif.org
Messages : 418

Localisation : Près du pouvoir
Côté coeur : Le Lion de Feu

Activité/Profession (du personnage) : Dirigeante de la Cité
avatar
Alianka De Nephthys
Grande Conseillère de la Cité
Ancienne ; Longue-Vie
MessageSujet: Re: Tomas Van Brenner   Ven 7 Mar - 15:14

Bienvenue mon Lion   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 755

Localisation : Toujours à fouiner !
Côté coeur : En plein doutes

Activité/Profession (du personnage) : Journaliste/ Reporter de terrain au Times
avatar
Héléna Carter
Pacificatrice Asarienne
MessageSujet: Re: Tomas Van Brenner   Ven 7 Mar - 18:42

Pffffiou ça faisait longtemps qu'on n'avait pas croisé Mr Van Brenner ^^

Bon jeu !





© Ponzu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarInvité
Invité
MessageSujet: Re: Tomas Van Brenner   Ven 7 Mar - 18:56

Bienvenue Monsieur Van Brenner !
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 959

Localisation : Asaria
Côté coeur : Célibataire

avatar
Edouard Ravenwood
Ancien ; Longue-Vie
MessageSujet: Re: Tomas Van Brenner   Ven 7 Mar - 19:01

Et bien un compatriote temporel... Voilà qui est intéressant...

Voyons combien de temps mettras tu avant de disparaître ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 260

Localisation : Asaria
Côté coeur : Apaisée

Activité/Profession (du personnage) : Médecin & Généticienne
avatar
Amaria Saria
Fille du Prophète
Pacificatrice Asarienne
MessageSujet: Re: Tomas Van Brenner   Ven 7 Mar - 19:34

Bienvenue au ministre de la sécurité !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 129

Côté coeur : Alianka

Activité/Profession (du personnage) : Ministre de la Sécurité, Responsable de la Milice d'Asaria & du Marché aux esclaves
avatar
Tomas Van Brenner
Ancien ; Longue-Vie
MessageSujet: Re: Tomas Van Brenner   Ven 7 Mar - 19:37

Quel accueil chaleureux! Je vois que j'étais très attendu! Merci à vous tous. Ma boîte à mp vous est ouverte pour des propositions de rp que j'honorerais avec le plus grand plaisir ! J'espère bien durer longtemps ^^ le plus longtemps possible, Edouard.

Un baiser à mon Alianka !

A très bientôt en jeu.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 753

Localisation : Quelque part parmi les Ombres
Côté coeur : Dans les profondeurs damnées de ton âme

Activité/Profession (du personnage) : Assassin pour le gouvernement - Membre de l'Escadron d'Elite - PDG de la True Life
avatar
Sélène Warren
Asarienne, 2e Génération
MessageSujet: Re: Tomas Van Brenner   Ven 7 Mar - 19:40

Bonsoir et Bienvenue Mr le Ministre !

Étant donné que je travaille pour vous (la Grande Conseillère et pour certains autres ministres), je vais réfléchir à une idée de rp Wink



Passé, Présent, Futur, parfois les toiles se tisent et s'entremêlent



La Main du Diable:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 653

Localisation : non loin du pouvoir
Côté coeur : Célibataire & Dominateur

Activité/Profession (du personnage) : PDG de la Stark Entreprise
avatar
Damien A. Stark
Asarien, 2e Génération
MessageSujet: Re: Tomas Van Brenner   Dim 9 Mar - 12:58

Monsieur le Ministre, au plaisir de vous rencontrer en Rp !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 129

Côté coeur : Alianka

Activité/Profession (du personnage) : Ministre de la Sécurité, Responsable de la Milice d'Asaria & du Marché aux esclaves
avatar
Tomas Van Brenner
Ancien ; Longue-Vie
MessageSujet: Re: Tomas Van Brenner   Dim 9 Mar - 13:46

Sélène, ce sera avec plaisir ! Fais moi des propositions par mp si tu as des idées !

Merci Damien, merci à vous deux pour l'accueil !





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 478

Localisation : Quelque part ...
Côté coeur : Solitaire

Activité/Profession (du personnage) : Agent de terrain / Bosse au garage d'Ethan O'Donnell
avatar
Elisabeth Pearson
Humaine Rebelle
MessageSujet: Re: Tomas Van Brenner   Dim 9 Mar - 17:26

* va placer une bombe sous le siège du ministre*

Bienvenue !







Nom de code : Shadow - Binome de Roy Cooper
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 129

Côté coeur : Alianka

Activité/Profession (du personnage) : Ministre de la Sécurité, Responsable de la Milice d'Asaria & du Marché aux esclaves
avatar
Tomas Van Brenner
Ancien ; Longue-Vie
MessageSujet: Re: Tomas Van Brenner   Dim 9 Mar - 18:11

Elisabeth, figurez vous que j'ai déjà une bombe dans mon bureau ^^. Merci de l'accueil!

Damien, ce sera un plaisir de rp avec toi, j'avais oublié de le préciser !





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarInvité
Invité
MessageSujet: Re: Tomas Van Brenner   Lun 10 Mar - 11:34

*observe le ministre. Il n'est pas bon de le côtoyer celui là*

Bienvenue l'Ancien et bon jeu  Wink 

Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité
Invité
MessageSujet: Re: Tomas Van Brenner   Dim 26 Mar - 20:22

Bonjour Tomas,

Merci de lire et signer cette charte si tu souhaites continuer tes aventures sur Asaria. Wink

"Sur Asaria nous avons à cœur de vous proposer un jeu de qualité dans une bonne ambiance respectueuse de chacun. C'est pourquoi tous les joueurs d'Asaria signent une charte dans laquelle ils s'engagent envers toute la communauté à faire preuve de respect tant dans leurs propos que dans leurs contributions en jeu. C'est pourquoi chaque fiche est lue par trois membres du staff avant validation, c'est pourquoi un petit questionnaire permet de vérifier que chaque joueur a bien compris et intégré les bases du contexte et le règlement du forum. Enfin, c'est pourquoi les joueurs sont régulièrement invités à vérifier leurs connaissances des intrigues en cours à travers de petits jeux, et à la mettre à jour si nécessaire. Le respect de ces étapes est un gage pour tous les joueurs qui recherchent un jeu de qualité et pour le staff qui s'investit pour vous offrir un terrain de jeu unique et travaillé."

 
   

 

 
Charte du RP d'Asaria

 Je m'engage à :

    lire attentivement les mises à jour chronologiques du contexte qui évolue sans cesse.

    lire attentivement (la diagonale n'existe pas sur Asaria) les réponses de mes complices de jeu avant de rédiger ma réponse

    répondre sans les pnjiser, en respectant la personnalité de leur personnage

    répondre sans reprendre leurs propres phrases mais en écrivant les miennes

    faire avancer le rp par des initiatives, des rebondissements

    décrire un minimum le contexte du rp, le paysage, la salle, le lieu dans mon premier post

    décrire un minimum l'état d'esprit de mon personnage au fil du rp

    faire dès que possible des liens avec d'autres rp en cours, notamment les intrigues, glisser un détail contextuel général ex: Maria s'approcha du marchand tout en reluquant le poulet sur son étalage d'un regard avide. C'est qu'elle avait faim depuis que le blocus imposé par Van Brënner avait vidé toutes les petites épiceries du Bidonville.


    me relire plusieurs fois pour corriger le maximum d'erreurs d'orthographe et de syntaxe

    répondre dans les temps stipulés dans le règlement soit, 14 jours maximum après le dernier post.

    lire les RP des Intrigues en cours affichées sur la Page d'Accueil au fur et à mesure de leur avancée

    lire les résumés d'intrigues passées si je suis un nouveau venu ou si je suis trop en retard parce que je n'avais pas lu avant (pas bien houuu!)



   Je sais que chacun est important dans l'Histoire d'Asaria et je m'engage en signant cette charte à respecter le travail du staff, des Mjs et des autres joueurs en ayant un rôle actif dans la trame d'Asaria.

   Pseudo du personnage:


 


 



Code:


[b][i]"Sur Asaria nous avons à coeur de vous proposer un jeu de qualité dans une bonne ambiance respectueuse de chacun. C'est pourquoi tous les joueurs d'Asaria signent une charte dans laquelle ils s'engagent envers toute la communauté à faire preuve de respect tant dans leurs propos que dans leurs contributions en jeu. C'est pourquoi chaque fiche est lue par trois membres du staff avant validation, c'est pourquoi un petit questionnaire permet de vérifier que chaque joueur a bien compris et intégré les bases du contexte et le règlement du forum. Enfin, c'est pourquoi les joueurs sont régulièrement invités à vérifier leurs connaissances des intrigues en cours à travers de petits jeux, et à la mettre à jour si nécessaire. Le respect de ces étapes est un gage pour tous les joueurs qui recherchent un jeu de qualité et pour le staff qui s'investit pour vous offrir un terrain de jeu unique et travaillé."[/i][/b]


<div style="border: 5px solid #ff6633 ; text-align: justify;"><blockquote>    <DIV style="TEXT-ALIGN: center" align=center><SPAN >
</SPAN></DIV>
[center][size=24][font=Impact][u]Charte du RP d'Asaria[/u][/font][/size][/center]

[size=13]Je m'engage à :

[color=#ff6633]◘[/color] lire attentivement les mises à jour chronologiques du contexte qui évolue sans cesse.

[color=#ff6633]◘[/color] lire attentivement (la diagonale n'existe pas sur Asaria) les réponses de mes complices de jeu avant de rédiger ma réponse

[color=#ff6633]◘[/color] répondre sans les pnjiser, en respectant la personnalité de leur personnage

[color=#ff6633]◘[/color] répondre sans reprendre leurs propres phrases mais en écrivant les miennes

[color=#ff6633]◘[/color] faire avancer le rp par des initiatives, des rebondissements

[color=#ff6633]◘[/color] décrire un minimum le contexte du rp, le paysage, la salle, le lieu dans mon premier post

[color=#ff6633]◘[/color] décrire un minimum l'état d'esprit de mon personnage au fil du rp

[color=#ff6633]◘[/color] faire dès que possible des liens avec d'autres rp en cours, notamment les intrigues, glisser un détail contextuel général [u]ex[/u]: [i]Maria s'approcha du marchand tout en reluquant le poulet sur son étalage d'un regard avide. C'est qu'elle avait faim depuis que le blocus imposé par Van Brënner avait vidé toutes les petites épiceries du Bidonville.[/i]


[color=#ff6633]◘[/color] me relire plusieurs fois pour corriger le maximum d'erreurs d'orthographe et de syntaxe

[color=#ff6633]◘[/color] répondre dans les temps stipulés dans le règlement soit, 14 jours maximum après le dernier post.

[color=#ff6633]◘[/color] lire les RP des Intrigues en cours affichées sur la Page d'Accueil au fur et à mesure de leur avancée

[color=#ff6633]◘[/color] lire les résumés d'intrigues passées si je suis un nouveau venu ou si je suis trop en retard parce que je n'avais pas lu avant (pas bien houuu!)



Je sais que chacun est important dans l'Histoire d'Asaria et je m'engage en signant cette charte à respecter le travail du staff, des Mjs et des autres joueurs en ayant un rôle [u]actif[/u] dans la trame d'Asaria.

[font=Impact]Pseudo du personnage:[/font][/size]

</div></center>

<br>
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 129

Côté coeur : Alianka

Activité/Profession (du personnage) : Ministre de la Sécurité, Responsable de la Milice d'Asaria & du Marché aux esclaves
avatar
Tomas Van Brenner
Ancien ; Longue-Vie
MessageSujet: Re: Tomas Van Brenner   Sam 1 Avr - 3:06



"Sur Asaria nous avons à coeur de vous proposer un jeu de qualité dans une bonne ambiance respectueuse de chacun. C'est pourquoi tous les joueurs d'Asaria signent une charte dans laquelle ils s'engagent envers toute la communauté à faire preuve de respect tant dans leurs propos que dans leurs contributions en jeu. C'est pourquoi chaque fiche est lue par trois membres du staff avant validation, c'est pourquoi un petit questionnaire permet de vérifier que chaque joueur a bien compris et intégré les bases du contexte et le règlement du forum. Enfin, c'est pourquoi les joueurs sont régulièrement invités à vérifier leurs connaissances des intrigues en cours à travers de petits jeux, et à la mettre à jour si nécessaire. Le respect de ces étapes est un gage pour tous les joueurs qui recherchent un jeu de qualité et pour le staff qui s'investit pour vous offrir un terrain de jeu unique et travaillé."




Charte du RP d'Asaria

Je m'engage à :

lire attentivement les mises à jour chronologiques du contexte qui évolue sans cesse.

lire attentivement (la diagonale n'existe pas sur Asaria) les réponses de mes complices de jeu avant de rédiger ma réponse

répondre sans les pnjiser, en respectant la personnalité de leur personnage

répondre sans reprendre leurs propres phrases mais en écrivant les miennes

faire avancer le rp par des initiatives, des rebondissements

décrire un minimum le contexte du rp, le paysage, la salle, le lieu dans mon premier post

décrire un minimum l'état d'esprit de mon personnage au fil du rp

faire dès que possible des liens avec d'autres rp en cours, notamment les intrigues, glisser un détail contextuel général ex: Maria s'approcha du marchand tout en reluquant le poulet sur son étalage d'un regard avide. C'est qu'elle avait faim depuis que le blocus imposé par Van Brënner avait vidé toutes les petites épiceries du Bidonville.


me relire plusieurs fois pour corriger le maximum d'erreurs d'orthographe et de syntaxe

répondre dans les temps stipulés dans le règlement soit, 14 jours maximum après le dernier post.

lire les RP des Intrigues en cours affichées sur la Page d'Accueil au fur et à mesure de leur avancée

lire les résumés d'intrigues passées si je suis un nouveau venu ou si je suis trop en retard parce que je n'avais pas lu avant (pas bien houuu!)



Je sais que chacun est important dans l'Histoire d'Asaria et je m'engage en signant cette charte à respecter le travail du staff, des Mjs et des autres joueurs en ayant un rôle actif dans la trame d'Asaria.

Pseudo du personnage:
Tomas Van Brënner









Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 129

Côté coeur : Alianka

Activité/Profession (du personnage) : Ministre de la Sécurité, Responsable de la Milice d'Asaria & du Marché aux esclaves
avatar
Tomas Van Brenner
Ancien ; Longue-Vie
MessageSujet: Re: Tomas Van Brenner   Dim 2 Avr - 0:24

déclaration signée et mdp envoyé !





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Tomas Van Brenner   

Revenir en haut Aller en bas

Tomas Van Brenner

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Tomas Kaberle signe au Minnesota
» Pub
» Le tant attendu quizz 37 : niaiseries
» Mais qui est-ce ? [1 PPM]
» Première image de NHL 14

Asaria : Le monde de la Prophétie :: » Registres d'Asaria :: Dossiers Asariens-